Bouddhisme et advaita vedanta José Le Roy

Ceux qui pensent que le bouddhisme et l'advaita vedanta sont très différents doivent donc penser que l'état atteint par, disons, Ramana Maharshi et le Bouddha sont différents. Cela signifie deux choses :

 

1) l'un des deux - Bouddha ou Ramana - n'a pas atteint la libération absolue, la sagesse.

 

ou

 

2)il existe deux états psychologiques et spirituels différents de sagesse absolue qui n'ont rien à voir.

 

Je pense que 1) est faux

et je pense aussi que 2) est faux.

Donc les différences - qui existent - sont uniquement des distinctions de formulation de cet état (disons avec Soi pour l'un , sans Soi pour l'autre) et du chemin pour l'atteindre.

Ceux qui pensent le contraire sont :

 

1)conditionnés par l'une des deux formulations

 

ou

 

2)n'ont pas l'expérience de l'éveil

 

Ce qui est frappant c'est qu'on peut avor atteint l'éveil et rester conditionnés par le langage. Le grand Shankara lui-même en est un exemple, lui qui n'a cessé de nier que les bouddhistes puissent atteindre l'éveil (il les appelle les nihilistes).

Et il assez naturel que ce qui est hors du langage (l'état d'éveil) doive être limité pour s'exprimer dans le langage. Ce qui est sans forme doit prendre forme. Il faut d'ailleurs faire attention de ne pas mélanger les concepts et les discours ; mais il est aussi extrêment important de comprendre que ce qui est pointé est au-delà de tout discours.

© 2018 par José Le Roy

  • Pinterest Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon