Citations

Vivre sans tête

Connaissance de soi

Conversion vers l'intérieur

Vision

Simplicité

Immédiat

Le vide

L'espace

Être sa propre autorité

L'éternité

L'immobilité

Première personne

Claire lumière

Commentaires de citations par Richard Lang

Please reload

Vivre sans Tête

 

« Dans la vision réelle, il n’y a pas un-qui-voit et le vu. La vision réelle est sans yeux. »

Ma Ananda Mayi

« Sans yeux, Il voit; sans pieds, Il marche »

Upanishad

« Si c'est d'Amour que tu es en quête, Que tu sois prince ou gueux, Offre d'abord ta tête. » Kabir

« C'est Lui qui m'a appris à voir sans yeux, à entendre sans oreilles, à boire sans bouche. »Kabir

« Il n'existe aucun endroit où déposer son Vrai Visage. Il ne disparaîtra jamais, même lorsque l'univers sera détruit. »Ummon

« Si vous abandonnez le corps et mental, votre Visage Originel est clair devant vous. »

Zazen Gi

« Les dix-sept cents koans ou thèmes que les adeptes du Zen doivent méditer n’ont qu’un seul but : les amener à voir leur Visage Originel. Le Bouddha est resté 6 ans en méditation dans les montagnes enneigées, puis il a vu l’étoile du matin et a été illuminé, et cela signifie qu’il a vu son Visage Originel. Lorsqu’on dit des sages qu’ils sont réalisés, cela signifie qu’ils ont vu leur Visage Originel. »

Daito Kokushi

« Ce chapeau qui se ballade peut sembler petit, mais quand je le mets sur ma tête, il recouvre l’univers entier. »

Huang-Po (tradition Tch'an)

« L’épée précieuse de Vajra est juste ici et son but est de couper la tête. »

Tai-hui (tradition Tch'an)

« Quand vous commencez à sentir que vous n'avez plus de tête, n'ayez plus peur; venez immédiatement me voir. Ce sera le bon moment. Le moment où je pourrai vous enseigner quelque chose. »

Hui-HaÏ (tradition Tch'an)

« J’ai ici quelque chose qui n’a ni tête, ni queue ; ni nom, ni attribut ; ni devant, ni dos. Quelqu’un d’entre vous la reconnaît-il ?
Shen Hui s’avança et dit : "C’est la source originelle de tous les Bouddhas, la Nature de Bouddha de Shen Hui !" »

Hui-Neng cité par John Wu dans « L’âge d’or du Zen »

« Si tu veux réaliser tes possibilités réelles, ne pense pas au bien et au mal, mais Vois, en ce moment présent, à quoi ressemble ton propre visage. Le visage que tu avais avant d'être né. »

Hui-Neng (tradition Zen)

« Les yeux, les oreilles? Non. Votre Nature Propre étant essentiellement pure et tout à fait tranquille est seule capable de de perception. »

Hui-haï

« C’est le Non-Né qui voit et entend. »

Bankei (tradition Zen)

« Lung-ya : “Si je menaçais de vous couper la tête avec l’épée la plus aiguisée qu’on pût trouver au monde, que feriez-vous ?”
Le maître rentra sa tête dans ses épaules.
Lung-ya dit : “Votre tête est coupée !”
Le maître sourit. »

Rapporté par D.T.Suzuki (“Le non-mental...”)

« Le Zen est comme un grand feu; si l’on s’en approche, on est sûr d’avoir le visage brûlé. Ou encore, c’est une épée (...) et sa destination est de couper la tête. »

Tai-houei (tradition Tch’an)

« Quand Tung-Shan fit ses adieux à son maître, celui-ci fit affectueusement remarquer :
"Après cette séparation, il nous sera dur de nous revoir. "
"Ce sera plutôt dur de ne pas nous revoir." répondit le disciple. Il demanda encore au maître : "Quand vous aurez achevé cette vie, que dirai-je si quelqu'un me demande : Pouvez-vous encore vous rappeler le visage véritable de votre maître ?"
Le maître resta un long moment silencieux, puis il répondit : "C'est juste Celui-ci"
Durant son voyage, Tung-Shan continua de méditer sur les mots énigmatiques du maître : "C'est juste celui-ci". Plus tard, en traversant un ruisseau, il vit sa propre image reflétée dans l'eau et il fût tout d'un coup entièrement éveillé à la signification réelle de : "C'est juste celui-ci."
Il résuma cette expérience en une gatha :

Ne le cherchez nulle part ailleurs !
Ou il vous fuira !
Maintenant que je vais tout seul,
Je le rencontre partout.
Il est , en ce moment même, ce que je suis.
Je ne suis, en ce moment même, pas ce qu'il est.
Ce n'est qu'en comprenant de cette façon
Qu'il peut y avoir une véritable union avec l'Eternel Cela »

John Wu (L'âge d'or du zen)

« Shi-Ton : "Débarrassez-vous de votre gorge et de vos lèvres, et laissez-moi entendre ce que vous savez dire."
Un moine : "Je n'ai pas de choses semblables !"
Shi - ton : "Alors, la porte est grande ouverte ! »

John Wu (L'âge d'or du zen)

« Vous ne pouvez le décrire ni le dessiner, vous ne pouvez l'apprécier à sa juste valeur, ni le percevoir.
Impossible de trouver un lieu où placer le Visage Originel; il ne disparaîtra pas, même si l'Univers est détruit. »

Mumon (tradition Zen)

« Une grand-mère, l'oeil endormi

Se rencontre elle-même dans un vieux miroir.

Elle voit clairement un visage,

Mais il ne lui ressemble absolument pas. »

Tozan Rijokaï

« Alors, sans poursuivre les apparences, regardant directement celui à qui cela apparaît, le chemin de la bouddhéité n'est guère long ! car on verra alors notre propre face indicible. »

Gendun Tcheupel "the madman's middle way" (tradition Dzogchen)

« Je vois, j’entends, sans utiliser les yeux ni les oreilles. »

Lie-Tseu (tradition taoïste)

« Lorsque vous voyez ce qui n’est pas né de la femme
prosternez-vous sur votre Visage et adorez-le :
ce qui est là est votre Père. »

Jésus, Evangile de Thomas

« Dieu a donné à chaque chose sa place. Aux poissons l’eau, aux oiseaux l’air, aux bêtes la terre, à l’Ame la Tête divine. »

Maître Eckart

« Mon âme a été emportée et ma tête avec, sans que je puisse l’empêcher. »

Sainte Thérèse d’Avila

« L’homme extérieur et l’homme intérieur sont aussi différents l’un de l’autre que la terre du ciel. »

Maître Eckart

« Tout périt excepté Sa Face. »

Le Coran

« Vous devez choisir l'une de ces deux choses : ou d'avoir votre tête coupée ou d'aller en exil (...) Celui qui m'aime, mais préfère sa tête n'est pas un amant véritable. »

Attar

« Quelle merveille que le chemin d'amour où le sans-tête est révélé! »

Hafiz (tradition soufie)

« Décapitez-vous ! »

Rumi (tradition soufie)

« Bien que vous voyez ces yeux qui regardent, ils ne sont que comme des images sur les murs des bains : ils ne voient rien. »

Rumi (tradition soufie)

« Tourne ton visage vers ton propre visage. Il n’y a personne que toi-même. »

Rumi (tradition soufie)

« Celui qui contemple son propre Visage - sa lumière est plus grande que celle des créatures. Bien qu'il meure, sa vue est éternelle, parce que sa vue est celle du créateur. »

Rumi (tradition soufie)

« Cesse de croire que tu est ce que tu penses. Tu n’es pas ce que tu penses. Cesse de réduire ton être à la dimension de ton crâne. Le sentir seul peut approcher l’épice. Sers-toi de tes yeux, de tes oreilles, de ton goût, de ton odorat, de tes mains. Respire, respire et laisse-la entrer. »

Henri Gougaud, Les sept plumes de l’aigle, Seuil, p 214.

« Dès que leurs visages furent tournés vers le dehors, les hommes devinrent incapables de se voir eux-mêmes, et c'est notre grande infirmité. Ne pouvant nous voir, nous nous imaginons. Et chacun, se rêvant soi-même et rêvant les autres, reste seul derrière son visage. Pour se voir, il faut d'abord être vu, se voir vu. Or, il y a sûrement une possibilité pour l'homme de réapprendre à se voir, de se refaire un oeil intérieur. Mais le plus grave, et le plus étrange, c'est que nous avons peur, une peur panique, non pas tellement de nous voir nous-mêmes que d'être vus par nous-mêmes ; telle est notre absurdité fondamentale. Quelle est la cause de cette grande peur ? C'est peut-être le souvenir de la terrible opération chirurgicale que nos ancêtres ont subie quand ils furent coupés en deux ; mais alors, ce que nous devrions craindre le plus, c'est qu'en continuant à nous séparer de nous-mêmes par une brillante fantasmagorie, nous allions nous exposer à être encore une fois coupés en deux - et c'est ce qui arrive déjà. Si nous avons peur de nous voir, c'est bien parce qu'alors nous ne verrions pas grand-chose ; notre fantôme a peur d'être démasqué.
C'est par peur de cette horrible révélation que nous nous grimons et que nous grimaçons. Et, notre tête, modeleuse de masques et conteuse d'histoires, au lieu de nous guider vers la vérité, est devenue notre machine à nous mentir. (...) »

René Daumal, René Daumal, par Jean Biès, aux éditions Seghers, collection Poètes d'aujourd'hui

« Quand vous n'avez pas de mémoire, vous n'avez pas de visage. Quand vous n'avez pas de visage, vous êtes heureux et en paix. »

Andrew Cohen



 

Connaissance de soi


« On m'a donné de graves problèmes, et le don de la curiosité, et je me suis dit : je ne veux pas mourir avant de savoir qui va mourir » D E H


« Jésus a dit : connais Celui qui est devant ton visage, et ce qui est caché te sera dévoilé : car il n'y a rien de caché qui ne se manifestera. » Evangile selon THOMAS


« Ils marchent dans les ténèbres, ceux qui avancent par la foi et non par la connaissance. »
BERNARD de CLAIRVAUX


« Qui est donc celui qui répète le nom du Bouddha ? Nous devrions essayer de découvrir d'où vient ce Qui et à quoi il ressemble. » HSU YUN


« C'est un aveuglement extraordinaire que de vivre sans examiner ce que nous sommes. »
PASCAL


« La vraie réponse à toute question sérieuse consiste à voir qui pose la question »
RAMANA MAHARSHI


« Celui qui connaît la Réalité silencieuse, inodore, sans saveur, intangible, sans forme, impérissable, surnaturelle, inaltérable, qui n'a ni commencement ni fin et qui est immuable, celui-là échappe aux griffes de la mort. » KATHA UPANISHAD


« Comprendre tout excepté soi-même, c'est vraiment comique ! » KIERKEGAARD


« Notre connaissance de nous-mêmes est notre beauté : dans l'ignorance de nous-mêmes nous sommes laids. » PLOTIN


« Un homme qui a la connaissance n'a pas d'honneur, pas de dignité, pas de famille, pas de pays. »
CARLOS CASTANEDA

 



 

Conversion vers l'intérieur

 

"Vous devez en conséquence abandonner une pratique fondée sur la compréhension
intellectuelle, courant après les mots et vous tenant à la lettre. Vous devez apprendre le demi-tour qui dirige votre Lumière vers l'intérieur pour illuminer votre véritable nature. Le corps et l'âme d'eux-mêmes s'effaceront et votre visage originel apparaîtra. Si vous voulez atteindre l'éveil, vous devez pratiquer l'éveil sans tarder" Dogen

« Que chacun de vous dirige la lumière VERS L'INTERIEUR, SUR SOI-MEME, et qu'il n'essaie pas de retenir mes paroles (...).
Ne distrayez pas votre esprit en le fixant sur les choses sacrées ; DIRIGEZ LE PLUTOT VERS VOTRE NATURE ORIGINELLE et pratiquez, les pieds solidement plantés dans le sol (...) La seule chose essentielle à présent est de rassembler votre esprit pour atteindre le fondement, la racine même de votre être. » Kuei-shan

« Vous êtes le trésor de votre propre maison. » Ma-tsu

« Toutes choses sont complètes en nous, et il n’est pas de plus grande joie que de tourner notre regard vers l’intérieur et de nous trouver fidèles à notre nature. » Mencius


"Quand la métanoïa ou para-vritti ou retournement se produit, le pseudo sujet cesse d'être un objet et devient vide" Ramesh Balsekar

« Dieu a créé les sens tournés vers l’extérieur, aussi l’homme regarde-t-il vers l’extérieur, et non vers l’intérieur de lui-même. De temps à autre, une âme audacieuse en quête d’immortalité a tourné son regard vers l’intérieur et s’est trouvée elle-même. Celui qui connaît la Réalité silencieuse, inodore, sans saveur, intangible, sans forme, impérissable, surnaturelle, inaltérable, qui n’a ni commencement ni fin et qui est immuable, celui-là échappe aux griffes de la Mort. » KATHA UPANISHAD

« À moins de retourner l'esprit vers l'intérieur et de l'enraciner en Lui, comment pouvons-nous Le connaître au moyen de l'esprit individuel ? Comme celui qui plonge, cherchant à trouver un objet tombé au fond de l'eau, ainsi devons-nous plonger à l'intérieur de nous-mêmes, nous concentrant, réprimant la parole et le souffle afin de trouver le lieu d'où provient et d'où surgit le « Je ».

Ramana Maharshi, La connaissance de l'Être, 22, 28 trad. H. Hartung, Tiruvanamalai, Inde, Éditions Sri Ramanasramam

« Voir vraiment n’est pas seulement un changement dans la direction de la vision, mais un changement en son centre même, dans lequel le voyant lui-même disparaît. Pour que l’illumination ait lieu le percevant doit juste se retourner et s’éveiller au fait qu’il est face à face avec sa propre nature –qu’IL EST CELA. Le chercheur spirituel trouve finalement qu’il était déjà à destination, qu’il est lui-même ce qu’il cherchait et qu’il était en fait déjà à la maison. ” Ramesh Balsekar, Citations inédites parues sur le site non-dualité.com

« Jouer avec diverses approches peut être la conséquence d’une résistance à la pénétration à l’intérieur, de la peur d’être contraint d’abandonner l’illusion d’être quelque chose ou quelqu’un en particulier. Pour trouver de l’eau, il ne faut pas creuser de petits puits partout, mais creuser profondément à un seul endroit. » Nisargadatta Maharaj

« Théoriquement toutes les voies sont bonnes. En pratique, à un moment donné, vous n’avancez que sur une seule voie. Tôt ou tard, vous n’êtes assuré de la découverte que si vous voulez réellement trouver ; vous ne devez creuser qu’à un seul endroit, au-dedans » Nisargadatta Maharaj

"Bien tard je t'ai aimée,
ô beauté si ancienne et si nouvelle,
bien tard je t'ai aimée !

Et voici que tu étais au-dedans, et moi au-dehors
et c'est là que je te cherchais,
et sur la grâce de ces choses que tu as faites,
pauvre disgracié, je me ruais !
Tu étais avec moi et je n'étais pas avec toi ;
elles me retenaient loin de toi, ces choses qui pourtant,
si elles n'existaient pas en toi, n'existeraient pas !" Saint-Augustin, (Conf., X, xxvii, 38)

« Dehors, il y a le vieil homme, l’homme terrestre, la personne extérieure, l’ennemi, le serviteur. A l’intérieur de nous tous, il y a l’autre personne, l’homme intérieur, que les Ecritures appellent l’homme nouveau , l’homme céleste, la personne jeune, l’ami, l’aristocrate. » MAITRE ECKHART

« Nul homme n’a jamais été perdu sinon pour avoir quitté sa Demeure, et s’être installé à l’extérieur de manière trop permanente… Beaucoup ont cherché la lumière et la Vérité, mais seulement à l’extérieur, là où elles ne sont pas. Ils vont finalement si loin qu’ils ne reviennent jamais, ne retrouvent jamais le chemin pour rentrer chez eux. Dieu est dedans, nous sommes dehors, Dieu est à la maison, nous sommes des étrangers. » Maitre Eckart

"Et nous, spectateurs qui toujours, regardons les choses, et jamais Ce qui regarde. Qui nous a donc retournés comme cela?" Rainer Maria Rilke



 

Vision

 

« Es-tu devenu cela ? Est-ce que tu vois cela ? (…) Es-tu tout entier une lumière véritable, non pas une lumière de dimension ou de formes mesurables qui peut diminuer ou augmenter indéfiniment de grandeur, mais une lumière absolument sans mesure, parce qu’elle est supérieure à toute mesure et à toute quantité ? Te vois-tu dans cet état ? Tu es devenu alors une vision ; aie confiance en toi ; même en restant ici, tu as monté ; et tu n’as plus besoin de guide ; fixe ton regard et vois.» Plotin, Ennéades I, 6, p 145, trad.Bréhier, Ed. Les Belles Lettres, 1997

"En celui qui sait et voit s'ouvre l'Oeil de Vérité, sans poussière et sans tache... Voyant la vérité, l'oeil naît, la connaissance naît, la sagesse naît, la science naît, et la lumière naît." Bouddha, Samyutta Nikaya

«Regarde quelque chose et tu ne vois rien. Ne regarde rien et tu vois tout.» koan Zen

« Qu'est-ce que "voir l'essence" ?
L'essence est la vision; la vision est l'essence » HUANG - PO (Tch'an)

« Les ignorants rejettent ce qu'ils voient, non ce qu'ils pensent ; les sages rejettent ce qu'ils pensent, non ce qu'ils voient. » HUANG PO

« Un jour, au cours d’une audience, l’empereur lui posa maintes questions, mais Hui-chung ne le regarda même pas.
Contrarié, l’empereur dit : « Je suis l’empereur du grand T’ang. Comment se fait-il que mon Maître ne daigne pas même me regarder ? »
Hui-chung lui demanda en retour : « Votre Majesté voit-elle l’espace vide ? »
« Oui » répondit l’empereur.
« L’espace vide cligne-t-il de l’œil à votre majesté ? »
La conversation s’arrêta là. » HUI-CHUNG

"La vision est la nature-propre elle-même, se manifestant dans toute sa nudité et jouant sans restriction." D.T. Suzuki (zen)

" Qu’est-ce que “voir l’essence”? L’essence est la vision; la vision est l’essence." Huang-po (Tch’an)

« Votre vision ressemblera à l'espace infini, exempt de toutes limites et de tous les obstacles « Nan - ch'uan (Tch'an)

"Quand l'Oeil du Tao n'est pas ouvert, qu'est-ce donc qui l'obstrue ?".
N'obtenant aucune réponse de l'assemblée, il la donna lui-même : "L'obstruction se trouve dans l'oeil." FA YEN (Tch'an)

“Quand l’Oeil du Tao n’est pas ouvert, qu’est-ce donc qui l’obstrue?”
N’obtenant aucune réponse de l’assemblée, il la donna lui-même : “L’obstruction se trouve dans l’Oeil.” Fa-yen (Tch’an)

"Au-dessus de la crête de T’ung-hsuan-feng,
Le monde humain n’est plus.
Rien n’est en dehors de l’esprit;
Et l’œil est empli de vertes montagnes." The-chao (Tch’an)

"Le Tao n’est rien d’autre que l’esprit ordinaire." Non-ch’uan (Tch’an)

« Un moine : "Quel est le bon oeil du Dharma ?"
Yün - men : "Englobant tout." John Wu (L’âge d’or du Zen)

"Votre vision ressemblera à l’espace infini, exempt de toutes limites et de tous obstacles." Non-ch’uan (Tch’an)

"Il n’y a ni œil, ni oreille, ni nez, ni langue, ni corps, ni esprit." Pan-jo Hsin-ching (Prajñaparamita Sûtra)

« En ce moment même, cet homme est nettement devant vos yeux avec une clarté qui n'appartient qu'à lui, écoutant ma parole; cet homme se meut librement en tous lieux, pénétrant en toutes directions, également à l'aise dans les trois royaumes (...) » Lin - chi (Tch'an)

"Un moine : “Quel est le bon œil du Dharma?”
Yün-men : “Englobant-tout.” Cité par John Wu (Ibidem)

« L'esprit originel a toujours été présent sous vos yeux.
Vous n'avez rien à acquérir pour le voir car rien ne vous a jamais manqué pour cela. »
Le vieux Tcheng (Tch'an)

« Voir l'esprit originel, c'est le voir, que les pensées soient présentes ou non, que l'on soit immobile ou actif, que l'on parle ou que l'on se taise que l'on soit empereur, moine ou sans feu ni lieu. » Le vieux Tcheng (Tch'an)

« Tout homme est illuminé par l'Esprit Originel. Certains le voient, d'autres l'ignorent.
C'est seulement toute la différence entre eux ». Le Vieux TCHENG

« Seul l’Unique, l’Immortel Voit » Brihadaranyaka UPANISHAD

 

« Dans la vision réelle, il n'y a pas un qui voit et le vu. La vision réelle est sans yeux. » Ma Ananda Mayi

« Dans le monde, les objets sont nombreux, mais l'Oeil est unique. » Nisargadatta Maharaj

"Je vois que vous aussi vous pourriez voir, ici et maintenant, si ce n’était que votre attention est mal focalisée. Vous ne donnez jamais aucune attention à vous-mêmes." Nisargadatta Maharaj

"Le Soi est l’œil spirituel sans limites." Ramana Maharshi

« Quand tout sera réduit à rien en vous, alors vous verrez Dieu. » Maitre Eckart

« Alors, notre Seigneur a ouvert mon œil spirituel et m’a montré mon âme au centre de mon cœur. J’ai vu l’Ame immense comme un monde infini, un royaume plein de félicité... Et notre Seigneur était assis au milieu de cette Cité » Julian DE NORWICH

« ...D'où l'on peut inférer que la Béatitude se fonde tout d'abord sur l'acte de la vue, non sur celui d'aimer qui ne vient qu'en second.» DANTE

« Je ne te demande pas de comprendre. Je te demande simplement de regarder. « Dieu en conversation avec Sainte Thérèse d’Avila

"Le vrai Dieu est partout comme quelqu’un qui voit et regarde." Père François de Sainte-Marie (Présence à Dieu et à soi-même)

« Dieu seul a la vision, l'écoute. » IBN AL - ARABI (sufi)

"Tu n’es pas ce corps, tu es cet œil spirituel." Rûmi

« Quand vous fermez les yeux, le monde est aboli. » RUMI

« ... nous sommes simplement l’œil du monde, cet oeil qui appartient à tout être connaissant, mais qui ne peut, ailleurs que chez l'homme s'affranchir absolument du service de la volonté; chez l'homme toute différence d'individualité s'efface si parfaitement qu'il devient indifférent de savoir si l’œil contemplateur appartient à un roi puissant ou bien à un misérable mendiant. Car ni bonheur ni misère ne nous accompagnent à ces hauteurs. (...) Chacun est heureux, quand il est toutes choses; et malheureux, quand il n'est plus qu'individu. » Schopenhauer Le monde comme volonté et comme représentation p.203 et 184

« Comment ai-je pris possession de mon être intérieur, comment le suis-je devenu ? Et bien, tout à fait de la façon dont on découvre le personnage caché d'une devinette, qui depuis tout le temps vous crevait la vue; brusquement, sans raison, je me suis sauté aux yeux. » JOURDAIN Stephen

« Je ne pense pas l'infini, je le vois. » D E H



 

Simplicité

 

« Le vieil homme n’hésitera pas à demander à l’enfant de sept jours où est la vie et il vivra » Jésus, Evangile de Thomas

"Homme, si tu ne deviens pas enfant, jamais tu n’entreras où sont les enfants de Dieu; la porte est bien trop petite." Angelus Silesius (Prêtre catholique)

 

« Dieu ne peut être vu que par les aveugles, connu que par les ignorants et compris que par les idiots. » Maître ECKHART

« Les pensées, habitudes et opinions des hommes du monde devraient nous être aussi étrangères que si nous étions des petits enfants. » THOMAS TRAHERNE


« Seul Dieu peut être parfaitement connu car seul Dieu est parfaitement simple. » Saint JEAN de la CROIX

« De toute éternité, le sage ne voit et n’entend pas plus que ce qu’entend et voit le nourrisson. » Lao Tseu

« Il est, par une évidence intérieure, la lumière solitaire, et il ne lui manque rien. N’étant perceptible ni à l’œil ni à l’oreille, de quel genre de chose peut-on lui donner le nom ? Voyez-le simplement par vous même ; que pourrait-il y avoir d’autre ? » Lin-chi

« N'essayez pas de faire preuve d'intelligence ou d'ingéniosité. Soyez simplement ordinaires. » Nan-ch'uan

"Le Tao n’est rien d’autre que l’esprit ordinaire." Nan-ch’uan (Tch’an)

"Apprenant que Chen-sieou enseignait à ses disciples à “garder l’esprit au repos pour contempler le silence et le calme” et à “conserver la posture assise sans s’étendre”, Hui-neng fit remarquer que “garder l’esprit au repos pour contempler le silence et le calme est un malaise plutôt que le Zen” et que “rester longtemps assis ne fait qu’entraver le corps sans aucun profit pour l’esprit.” Cité par John Wu (Ibidem)

"Le soi est une évidence. Pourquoi s’éloigner de lui?" Ramana Maharshi


«Vous pouvez observer l’observation mais pas l’observateur. Vous vous savez être l’ultime observateur par une intuition directe et non par un raisonnement logique fondé sur l’observation… tout ce qui arrive pointe, comme l’aiguille aimantée vers le nord, sur votre existence en tant que centre de perception. Négligez l’aiguille et prenez conscience de ce vers quoi elle pointe. C’est très simple, mais cela doit être fait. C’est la persistance avec laquelle vous maintenez le retour vers vous qui est importante. » Nisargadatta Maharaj Je suis p.234-5

« La Transition n'est pas tellement difficile, bien que beaucoup d'efforts aient été dirigés dans le mauvais sens. Mais c'est aussi simple que de se tourner de l'objet vers le sujet de toute conscience relative (...) C'est comme un point : c'est d'une telle simplicité que cela passe inaperçu... » WOLFF Franklin (mathématicien américain)

 

"Les aspects des choses les plus importants pour nous, sont cachés par suite de leur simplicité et de leur familiarité même." L. Wittgenstein (Logicien)

"Comment ai-je pris possession de mon être intérieur, comment le suis-je devenu? (...) Et bien, tout à fait de la façon dont on découvre le personnage caché d’une devinette, qui depuis tout le temps vous crevait la vue; brusquement, sans raison, je me suis sauté aux yeux." Stephen Jourdain

« Ne réfléchissez pas, voyez simplement ! »
« C'est plus pratique de vivre à partir de la vérité qu'à partir d'une fiction. » D E H
 



 

Immédiat

 

"Mieux vaut accéder sur le champ au non-esprit (...) C’est comme ce brave
homme qui a perdu la perle de son front. Il la cherche ailleurs, dans toutes les directions, sans jamais la trouver. Qu’un sage la lui montre et immédiatement il voit par lui-même que sa perle est là, entre les sourcils, où elle a toujours été.
Les adeptes (du zen) feraient mieux d’accéder directement au non-mental." Huang-po (Tch’an)

"Il suffit de comprendre directement et immédiatement que son propre esprit a toujours été le Bouddha, pour ne plus avoir à trouver la moindre réalité, ni à s’exercer à la moindre pratique." Huang-po (Tch’an)

"L’esprit originel est toujours présent, aussi éclatant que la lumière du soleil (...) Vous l’imaginez loin et il est là...

Si vous étiez totalement simples, il vous suffirait d’ouvrir les yeux pour le voir, tout comme vous voyez la lumière du soleil." Le vieux Tcheng (Tch’an)

"La clarté est là tout le temps; elle n’est pas à restaurer. Ce n’est pas quelque chose qui apparaît comme le couronnement d’un processus; elle n’a jamais quitté le miroir." D.T. Suzuki (Zen)

"L’esprit originel a toujours été présent sous vos yeux. Vous n’avez rien à acquérir pour le voir car rien ne vous a jamais manqué pour cela." Le vieux Tcheng (Tch’an)

"Pourquoi voulez-vous vous libérer? Pourquoi ne pas rester tel que vous êtes, en ce moment même?" Ramana Maharshi

"En fait la seule chose dont nous ayons l’expérience, c’est la Réalité; et pourtant nous n’en savons rien." Ramana Maharshi

"L’homme est toujours en samadhi mais il n’en est pas conscient (...)
En fait, c’est très simple puisque nous sommes le Soi. Tout ce que nous avons à faire, c’est de nous en souvenir." Ramana Maharshi

"Jamais ne viendra le moment où vous serez plus proche de Dieu qu’actuellement." Ramana Maharshi

"Si vous avez besoin de temps pour réussir, votre but ne peut être que faux. Le Réel est toujours avec vous; Il n’est pas nécessaire d’attendre pour être ce que vous êtes."Nisargadatta Maharaj

"Je vois que vous aussi vous pourr

iez voir, ici et maintenant, si ce n’était que votre attention est mal focalisée. Vous ne donnez jamais aucune attention à vous-mêmes." Nisargadatta Maharaj

"Maharaj prit une boîte d’allumettes dans sa poche et la montra. Il demanda : “Est-ce que c’est vous?” Bien sûr que non (...) La perception de ce fait est instantanée, n’est-ce pas? Alors pourquoi cela devrait-il prendre du temps de percevoir que vous n’êtes pas l’objet que l’on nomme “corps-mental” (...)
La perception n’est pas une question de pratique progressive. Elle peut se produire seulement d’elle-même, à l’instant." Nisargadatta Maharaj, Cité par Ramesh Balsekar



 

Le Vide

 

« Après avoir parlé du « véritable vide de la nature de soi », Hui Neng mit aussitôt ses auditeurs en garde contre le trop grand attachement au mot « vide » :
« Doctes amis, dit-il, quand vous m’entendez parler du vide, ne vous accrochez pas, je vous en prie, au vide. Il est de la première importance de ne pas s’accrocher au vide » ...
« La nature de soi de l’homme est si grande que toutes choses (...) y sont contenues »
HUI-NENG cité par John Wu dans « L’âge d’or du Zen »

« L’illumination n’est pas un arbre, Non plus que le brillant miroir un support.
Puisque ce n’est en rien une chose, Où pourrait-elle être polluée de poussière ? « HUI-NENG cité par John Wu dans « L’âge d’or du Zen »

« Ici, la forme c'est le vide »
Sutra du Coeur

 

« Le vide fonctionne mystérieusement, la Vacuité fait des merveilles. »
TE SHAN

 

« Voir sa propre nature, c'est voir la Vacuité. Voir la Vacuité, c'est la vraie vision, la vision éternelle.» SHEN HUI

« Quand tu as brisé et détruit ta propre forme, tu as appris à briser la forme de toutes choses»
RUMI

« -Libérez-vous du nom et de la forme. Que reste-t-il ?
-Le néant.
-Oui, le vide. Mais le vide est plein à ras bord ! " NISARGADATTA MAHARAJ

« Quand on voit qu’on est rien, c’est la sagesse ; quand on voit qu’on est tout, c’est l’Amour. » Nisargadatta MAHARAJ

"Regarde où tu ne vois rien, va où tu ne peux aller, écoute où il n'ya pas de son, alors, où Dieu parle, tu es" Angelus Silésius

« Tant que je suis ceci ou cela, je ne suis pas toutes choses. »
Maître ECKHART

"Il existe aussi une benedictio vacui, la bénédiction du vide.
[...] C'est en direction du vide qu'il faut prêter l'oreille et, dès lors, ce n'est pas rien qu'il y a là, mais tout. De ce rien peut s'élever quelque chose qui est au-delà de toute multiplicité, la plénitude. En ce sens, il existe une plénitude du rien." Karlfried Graf Dürckheim, Sagesse et Amour, Editions du Rocher, mars 2003


"La conscience naturelle - toujours avide de s'appuyer sur quelque chose - ne trouve plus rien à noter, rien à voir, rien à goûter, rien à constater, rien à changer liberté ouverte, plénitude sans fin, silence lumineux. C'est cela la paix créatrice du Vide qui est la Plénitude. C'est cela la grâce accordée à l'homme qui, lorsqu'il
« lâche » tout, trouve Tout. Tout... Rien... ?",

Karlfried Graf Dürckheim; Extrait de l'article « Horror vacui - Benedictio vacui, Remarques sur le vide vécu », Le vide, expérience spirituelle en Occident et en Orient, Hermès, Editions des Deux Océans, 1981

 

« Je vois, en ce moment même, que cette vacuité ici est, plutôt que contient, ces formes et ces couleurs, cette page et ces mains. » D E H

 



 

L'Espace

 

"Ayant réalisé son Soi réel comme espace, le Sage ne désire rien." Shankarâcharya

"Le quatrième état (turiya) est l’état de pur témoin. Il est comme l’espace qui n’est pas affecté par ce qu’il contient. " Nisargadatta Maharaj

"Si vous avez besoin de temps pour réussir, votre but ne peut être que faux. Le Réel est toujours avec vous; Il n’est pas nécessaire d’attendre pour être ce que vous êtes." Nisargadatta Maharaj

"Soyez ouvert et tranquille, c’est tout. Ce que vous cherchez est si proche de vous qu’il n’y a même pas la place pour un chemin." Nisargadatta Maharaj

« Ayant réalisé que son véritable Soi est espace, le Sage, sans attachement ni désirs, ne s'accroche à rien. » SANKARA

"Question : “J’ai souvent eu une image de voler dans l’espace et cela me faisait peur.”
Réponse : “Pourquoi ne pas vous identifier avec l’espace lui-même? Vous êtes déjà cela.” Andrew Cohen



 

Etre sa propre autorité

 

« Adeptes du Tao, si vous désirez obtenir (...) une pénétration authentique, le plus important est de ne pas vous laisser induire en erreur par d’autres.
Si vous rencontrez où que ce soit quelqu’un qui obnubile votre VISION, débarrassez-vous rapidement de lui.
Quand vous rencontrez un Bouddha, tuez le Bouddha.
Quand vous rencontrez un Patriarche, tuez le Patriarche. C’est seulement de cette façon que vous arriverez à votre libération finale. » Lin-chi

« Moi, le vieux Tcheng, je n’interviens que pour que vous osiez voir l’esprit originel DIRECTEMENT PAR VOUS-MEMES, au lieu de toujours le chercher par l’intermédiaire de gaillards morts » Le vieux Tcheng (Edit. Les 2 Océans)

« Osez voir l'Esprit originel directement par vous-même au lieu de le chercher par l'intermédiaire de gaillards morts. » Le Vieux TCHENG

« Ce que les autres ont dit de l’esprit originel et ce que j’en dis ne peut vous servir à rien d’autre qu’à vous inciter à le chercher en vous mêmes, directement, sans recourir à aucune autorité, et sans aucun artifice. » Le vieux Tcheng (Edit. Les 2 Océans)

« Voyez ce que vous êtes. Ne le demandez pas aux autres, ne les laissez pas vous parler de vous. Regardez au dedans et voyez. » Nisargadatta Maharaj

« Notre véritable nature est un torrent. Ayez de l'audace ! » D E H



 

L'Éternité

 

« En résumé, ce qu'on me conseille de rechercher n'est pas du tout une chose. C'est illimité, libre de tout conditionnement, immobile, intemporel -je répète, intemporel, simple, silencieux et par-dessus tout, d'une évidence éclatante et intensément conscient d'être tout cela ».
D E H


« L'homme intérieur ne se situe ni dans le temps ni dans l'espace, mais purement et simplement dans l'éternité. » Maître ECKHART


« Le but de la vie, c'est d'être éternelle à chaque instant. La seule véritable immortalité est celle que nous pouvons posséder pleinement dans cette vie temporelle. La survie personnelle est illusoire ou sans valeur. Ce qu'il nous faut, c'est la profondeur de vie, non la longueur.» SCHLEIERMACHER


« Réalisant que ce corps est comme de l'écume, comme un mirage, il ira là où le Roi de la Mort ne peut pas le trouver. » DHAMMAPADA


« La clarté est là tout le temps ; elle n'est pas à restaurer. Ce n'est pas quelque chose qui apparaît comme le couronnement d'un processus ; elle n'a jamais quitté le miroir. » DT SUZUKI


« Je n'ai aucune information sur le moment où j'ai commencé. » Saint JEAN de la CROIX



 

Immobilité

 

"La prochaine fois que vous conduirez votre voiture, pourquoi ne pas laisser les réverbères, les arbres, les immeubles et les collines sur votre route vous dire Qui conduit ? Ils ne demandent qu'à vous initier. Si vous vous obstinez à voir en eux des objets fixes dans un monde statique, alors il est certain que c'est une conduite humaine, imprudente. Mais plaise à Dieu qu'il vienne un jour ou vous serez assez raisonnables et assez humbles pour regarder vraiment et cesser d'être victimes d'hallucinations. Alors voyant Celui Qui anime le Monde à l'oeuvre, vous vous réjouirez de ce spectacle superbe. Et vous saurez qu'Il est Celui que vous êtes vraiment, vraiment, vraiment."

Douglas Harding, Le Procès de l'Homme qui disait qu'il était Dieu.

"Au Centre où il n'y a personne, cette lumière se dissout dans une Lumière encore plus puissante... Car ce Fondement est l'Immobilité Indivisible. Immobile en soi, cette Immobilité anime toutes choses." Eckhart

"Le Tao est toujours immobile, et pourtant il n'est rien qu'il ne fasse."TAO TE KING

"Rien n'est stable, rien n'est fixe, rien n'est à l'abri du changement parmi les choses qui sont créées, ni au ciel, ni sur terre. Dieu seul est immuable." HERMES TRISMEGISTUS

"Pendant longtemps, j'ai tourné autour de la Ka'ba . Quand j'ai trouvé Dieu, j'ai vu que la Ka'ba tournait autour de moi"BAYAZID AL-BISTAMI

"Si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde vous direz à cette montagne, Déplace-toi !. et elle se déplacera" Jésus

"Le Qutb (Pôle) est celui qui tourne sur lui-même. Autour de lui tournent les sphères célestes." Rumi.

"Quand je traverse le pont, c'est le pont qui coule, non l'eau." Proverbe Zen.

"L'homme extérieur est la porte battante , l'homme intérieur est le gond immobile" Eckhart.

"Quiconque dit que le Tathagata va ou vient, s'assied ou se couche, ne comprend pas le sens de mon enseignement". Sutra du Diamant.



 

Première Personne


« La science de l'objet est aussi fiable que la base sensorielle sur laquelle elle repose. Or, il en va de même pour la science du sujet, la science de la Première Personne ».
« Le véritable Moi n'est ni organisé ni désorganisé, n'apparaît ni ne disparaît, n'a aucune histoire, naturelle ou surnaturelle. Je suis éternellement » D E H

"Quittez votre état périphérique de troisième personne et rentrez Chez Vous, au Centre, où vous retrouverez votre nature de Première personne. Laissez la petite personne mortelle là-bas, dans le miroir et revenez vers le Je immortel, Ici, devant le miroir. Soyez l'éternel Moi que vous êtes déjà.»
D E H

« Le mot sum, JE SUIS, ne peut être prononcé par aucune créature, mais seulement par Dieu. Je dois devenir Dieu et Dieu doit devenir moi si totalement que nous partageons le même JE, éternellement. Notre véritable JE est Dieu." Maître ECKHART


« Mon Moi est Dieu et je n'en reconnais pas d'autre.» Sainte CATHERINE de GENE


« Le sujet n'est pas dans le monde. » WITTGENSTEIN


« Les secondes et troisième personnes n'apparaissent qu'à la première personne. » RAMANA MAHARSHI



 

La Claire Lumière

 

 

« A la fin de votre vie, vous allez faire la plus profonde de toutes les expériences, l'expérience ultime, celle de la Lumière qui sera vôtre pour toujours - à condition que vous vous attachiez à en faire l'expérience dès maintenant, et que vous vous consacriez totalement à cette pratique. »
D E H

« Ta propre Conscience radieuse, pure vacuité, indissociable du Grand Corps de Lumière, ne naît ni ne meurt [ …]. Elle est Lumière Immuable […] Reconnaissant ainsi son véritable SOI, on s'unit définitivement au Dharmakaya (la Conscience Universelle) et la Libération est certaine […] Pour ceux qui ont beaucoup médité, la vérité apparaît dès que le corps et la conscience se séparent. Il est important de s'entraîner pendant qu'on est vivant. Ceux qui ont reconnu la vraie nature de leur être […] obtiennent une grande puissance pendant le Bardo du moment de la mort, quand la Claire Lumière apparaît. Ainsi la pratique de ce Bardo, de ton vivant, est d'une grande importance, exerce-toi […] afin que lorsque tu mourras, il te soit impossible de l'oublier, même si des centaines de bourreaux te poursuivent […] Traite cette doctrine avec tendresse : elle est l'essence même de toutes les doctrines. » Le Livre des Morts Tibétain - traduction de EVANS-WENTZ

« Saisir et comprendre Dieu au-delà de toutes comparaisons, tel qu'en lui-même il est, c'est être Dieu avec Dieu, sans intermédiaire […] Quiconque souhaite comprendre cela doit être mort à lui-même, vivre en Dieu et tourner son regard vers l'Eternelle Lumière au plus profond de son esprit où la vérité cachée se révèle […] Cette clarté est si grande que le contemplatif plein d'amour, dans le fondement de l'être où il demeure, ne voit et ne sent rien qu'une incompréhensible Lumière ; et dans cette Nudité simple qui révèle toutes choses, il découvre, il ressent qu'il est cette même Lumière par laquelle il voit et rien d'autre." JAN VAN RUYSBROECK

 

Voir aussi des commentaires de citations par Richard Lang

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© 2018 par José Le Roy

  • Pinterest Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon