Témoignages

Source de paix intérieure

de Jan

Please reload

"J'ai rencontré pour la première fois Catherine et Douglas Harding en 1996 lors d'un atelier en Belgique. C'est à l'occasion de l'exercice du doigt que l'étincelle s'est produite : j'ai alors réalisé simultanément la simplicité et l'importance de la Vision.

Bien que Douglas Harding ne m'ait pas enseigné « quelque chose de nouveau », tout ce que j'ai redécouvert n'a été possible qu'au travers des expériences qu'il propose. J'ai beaucoup de gratitude envers lui pour m’avoir permis de VOIR.

Il est évident que cette redécouverte ne peut être traduite en mots ; les mots ne sont rien d'autre que des descriptions mentales, des constructions mentales. Pour décrire « l'état d'esprit » que j'ai redécouvert pendant les expériences, j'emploie le mot « source de paix intérieure » parce que c'est une expression qui n’évoque ni une religion ni une voie particulière. D'autres utilisent les termes Vide, Ciel, Conscience ; vous pouvez y mettre les noms que vous souhaitez.

Bien que la plupart des auteurs du Zen, du Tao et du non-dualisme (comme l'Advaita Vedanta) déclarent que « Tout est Un », leurs discours et leurs écrits ne livrent pas toujours la clé directe pour vérifier leurs dires. Ou peut-être n'étais-je pas capable de trouver la clé dans leurs enseignements.

Quoi qu'il en soit, les expériences de Douglas Harding ont tenu leurs promesses : me montrer immédiatement de quoi il parlait. Pour la première fois, je pouvais expérimenter immédiatement ce que d'autres auteurs ne faisaient que décrire dans leurs livres. Au vu de tout ce que je connais, c'est unique dans la littérature du yoga, de la méditation et de la spiritualité.

Douglas vous donne la clé qui permet d'ouvrir la porte menant directement au ciel ; les expériences sont développées pour ouvrir la porte et pour y rentrer immédiatement. Bien qu'il mette la cuiller juste en face de votre bouche, vous devez encore avaler par vous-même : vous devez faire l'expérience maintenant pour en voir les effets et pas seulement y penser. Personne d'autre que vous ne peut faire le pas final à votre place, et personne d'autre ne peut vous dire comment c'est, « là où vous êtes ». Au centre de votre être, vous êtes la seule et décisive autorité. Ainsi il est clair que vous devez vérifier par vous-même au lieu de croire ce que les autres ont pu vous dire. Je pense que c'est un principe de base dans les ateliers de Douglas et Catherine Harding."

Témoignage de Jan

© 2018 par José Le Roy

  • Pinterest Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon